Projet pasa

Premiers pré-ateliers « Les femmes et les jeunes, créateurs de valeur dans les  filières » au niveau des wilayas de Biskra et d’El Oued
Dans le cadre du « Programme d’Appui au Secteur de l’Agriculture (PASA) » pour le pôle Sud, mis en œuvre par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) et l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie (INRAA), qui vise à appuyer les filières « dattes » et « piment » dans la Wilaya de Biskra et la filière « pomme de terre » dans la Wilaya d’El Oued, le Centre d’Actions et de Réalisations Internationales (CARI) en partenariat avec Association pour la Protection de l’Environnement de Beni-Isguen (APEB) ont organisé des pré-ateliers les 25 et 26 mai 2021 à Biskra et El Oued, dont le thème était ” Les femmes et les jeunes, créateurs de valeur dans les filières”. lire la suite 

Rencontre annuelle des OSC

Rencontre annuelle des OSC membres du RADDO Algérie et clôture du PACO4

Dans le cadre du « Programme d’Actions Concertées des Oasis PACO4 », l’Association pour la Protection de l’Environnement de Béni-Isguen (APEB) point focal du RADDO en Algérie a organisé la une rencontre des OSC membres du Réseau Associatif pour le Développement Durable des Oasis (RADDO).
Cette rencontre tenue le 27 mars 2021 au niveau de la salle de conférences du Centre Akraz était une occasion de faire (i) un état des lieux du PACO4 et des recommandations, (ii) une feuille de route de sortie du programme sous forme d’un plan d’action du RADDO Algérie en faveur des oasis pour l’année 2021- 2022 et (iii) une restitution de l’étude de capitalisation sur la préservation des ressources hydriques dans la vallée du M’Zab – Cas de l’Oasis de BeniIsguen.
La rencontre a regroupé une dizaine d’OSC du sud algérien des wilayas de Laghouat, de Ghardaïa, d’Ouargla, de Béchar, de Timimoune, d’Adrar, Nâama et d’Illizi.

Lancement de l’étude de capitalisation

                 Lancement de l’étude de capitalisation

sous le thème est : Préservation des ressources hydriques dans la vallée M’Zab Cas de l’Oasis de Beni  Isguen.
Dans le cadre du projet PACO 4 « Programme d’Actions Concertées des oasis »,
l’Association pour la Protection de l’Environnement de Beni-Isguen (APEB), point focal du réseau RADDO en Algérie, a lancé un Appel d’offre pour une étude de capitalisation sous le thème : Préservation des ressources hydriques dans la vallée du M’Zab Cas de l’Oasis de Beni-Isguen. L’appel d’offre lancé sur le site web de l’Association et du RADDO a permis la sélection et le recrutement d’un expert en hydrogéologie. Le rapport final de l’étude sera remis en deux langues (arabe et français) au plus tard 27 mars 2021.

Appel des candidatures dans la formation des microentreprises

Recrutement de formateurs en création – gestion de
microentreprises

Le Centre d’Action et de Réalisations Internationales (CARI) met en œuvre en collaboration avec le Centre de Formation et de Vulgarisation Agricole de Sidi Mahdi (Touggourt) une action deformation accompagnement de 30 phœniciculteurs – grimpeurs de palmier. Cette action est initiéedans le cadre du Programme d’Appui au Secteur Agricole , cofinancé par l’Union Européenne et oordonné par la GIZ en collaboration avec l’INRAA.  Les 2 formateurs assureront la transmission d’une compétences transversale du référentiel de formation : Créer une microentreprise de prestation de services et la gérer. Les savoirs, savoir-faire et savoir-être, associés à cette compétence sont déjà détaillés dans le référentiel de formation. Ils peuvent éventuellement faire l’objet de propositions d’amendements à discuter en équipe.
A l’issue de leur formation les phœniciculteurs grimpeurs sont capable de :
• Choisir un statut entrepreneurial adapté à leur situation sociale et familiale
• Créer leur entité économique,
• Maitriser les calculs élémentaires indispensables à son fonctionnement
• Elaborer un plan prévisionnel et le mettre en œuvre
• Elaborer et tenir à jour les principaux documents de gestion
• Communiquer avec leurs clients et partenaires
La formation est organisée en 3 sessions échelonnées en fonction de l’avancement du stagiaire dans son processus de création.Les inter-sessions sont exploitées pour effectuerles recherches d’information et mener les démarche.La transmission de la compétences s’effectue en 10 jours de 7 heures de travail / jr. lire la suite