BONNES PRATIQUES OASIENNES – GESTION PARTICIPATIVE DE L’EAU – MAROC 5/5

BONNES PRATIQUES OASIENNES – GESTION PARTICIPATIVE DE L’EAU – MAROC 5/5

Des associations du RADDO de 4 pays vous présentent 5 bonnes pratiques efficaces menées dans les oasis ! Cinquième et dernière vidéo : A Tighfert au Maroc, la population participe de façon active à la gestion communautaire de l’eau dans l’oasis. Explications.

our pérenniser l’utilisation de l’eau pour toute l’oasis, la population agricole de l’oasis du Tighfert a mis en place et utilise un système ancestral de gestion de l’eau: les Khettaras. Cette technique ancestrale permet de capter l’eau dans la nappe phréatique et de la drainer par pente jusqu’à la sortie dans les palmeraies pour irriguer toutes les parcelles. Ce système ingénieux de canaux, ne nécessitant aucune énergie, permet de gérer la ressource d’eau sans gaspillage, en l’acheminant par canaux dans les parcelles. C’est par une gouvernance participative et une application stricte des règles par les agriculteurs que l’eau est gérée efficacement dans la communauté.

L’AOFEP vous fait découvrir cette bonne pratique oasienne de gestion participative en faisant une bonne pratique oasienne au Maroc.  Vous pouvez visionner la bonne pratique en version arabe sans sous-titres ou avec sous-titres français, voir le vidéo

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *